Centre de services scolaire
des Hauts-Cantons

infoGrève de transport scolaire du 22 au 31 mai 2024 visant le secteur du Haut-Saint-François seulement, sauf pour 2 écoles

Le concours « Chapeau, les filles ! » souligne le parcours exceptionnel de trois jeunes femmes finissantes en formation professionnelle du CSSHC

Coaticook, le 21 juin 2023 – C’est le 19 juin dernier que le dévoilement des lauréates de la 27e édition du concours « Chapeau les filles ! » a eu lieu lors d’une cérémonie tenue à l’Assemblée nationale du Québec.

Le Centre de services scolaire des Hauts-Cantons tient à féliciter trois de ses finissantes en formation professionnelle qui ont reçu un prix :

Récipiendaire du Prix Agriculture, Pêches et Alimentation, accompagné d’une bourse de 2 500 $

Mme Elizabeth Mackinnon – Production animale – Centre de formation professionnelle de Coaticook-CRIFA

Élizabeth espère transmettre un jour à sa fille, tout comme son père l’a fait pour elle, le plaisir du travail manuel, de la résolution de problèmes et le bonheur de travailler avec des animaux. Elle est persuadée que les tâches n’ont pas de genre et qu’elles méritent toutes d’être accomplies de la manière la plus efficace possible. « Je suis particulièrement fière d’avoir réussi des cours qui m’intimidaient comme la soudure, la maintenance des bâtiments et l’entretien et la réparation des équipements » explique Élizabeth.

Mme Mackinnon souhaite créer des liens dans la communauté agricole, continuer de travailler dans l’exploitation familiale afin d’en devenir actionnaire dans cinq ans. Elle s’implique activement dans différentes organisations agricoles, dont le conseil d’administration de la foire agricole de sa région et s’implique également dans le club 4H local. Élizabeth parle de ses aspirations : « Mon désir c’est de contribuer à la réussite de la production laitière dans ma région. »

Sur la photo dans l’ordre habituel : Mme Chantal Kilsdonk, enseignante et mentore et Mme Elizabeth Mackinnon récipiendaire.

Sur la photo dans l’ordre habituel : les récipiendaires, Mme Elizabeth Mackinnon, Mme Kathagyna Corbeil, Mme Béatrice Dupont-Fortin et Mme Hélène Brassard, directrice de la coordination, de la relève et des services-conseils au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Récipiendaire du Prix à une élève de la formation professionnelle francophone, accompagné d’une bourse de 2 000 $.

Mme Édith Pineau – Aménagement forestier – Centre de formation professionnelle Le Granit

Édith est originaire de la Gaspésie et est passionnée de foresterie depuis son enfance.

La foresterie lui offre l’opportunité de travailler dans des environnements naturels. En tant que femme dans un domaine à prédominance masculine elle a dû surmonter certains défis au cours de sa carrière de reboiseuse. Un métier entamé il y a 3 ans qui l’a mené vers sa formation actuelle. Edith a découvert que d’être bien préparée et bien informée l’aidait à gagner le respect de ses pairs et de ses collègues. « J’étais déterminée à réussir et à prouver que j’appartiens à ce domaine » enchaine la jeune femme.

Lors de sa formation Édith a investi d’innombrables heures à pratiquer et à étudier. « J’ai maintenant l’intention de poursuivre une carrière comme technicienne forestière. Je veux pouvoir influencer la foresterie vers un avenir plus durable et plus écologique. Avec de bonnes pratiques nous pouvons protéger et conserver les forêts pour les générations futures. » explique Édith.

Sur la photo : Mme Édith Pineau, récipiendaire.

Sur la photo dans l’ordre habituel : Mme Edith Pineau, récipiendaire et Mme Marjorie Ménard, directrice des affaires éducatives à la Fédération des centres de services scolaires du Québec.

Récipiendaire du Prix Transports, accompagné d’une bourse de 2 000 $.

Mme Éloïse Quirion – Mécanique automobile – Centre de formation professionnelle Le Granit

Après 2 années à l’Éducation des adultes, Éloïse s’est inscrite au DEP en mécanique automobile sans avoir de connaissances sur le métier et ni jamais avoir touché à la mécanique! « Au fil de ma formation, j’ai foncé et me suis répétée que si je n’essayais pas je n’avais aucune chance de découvrir et de prouver que je suis bonne » raconte Éloïse.

Pour bien s’intégrer à son groupe Éloïse n’a pas hésité à apporter son aide tout comme à en demander. Elle est convaincue que dans un métier à prédominance masculine les femmes doivent démontrer de la confiance en elles afin de gagner en crédibilité. Elle a donc persévéré, a développé confiance en ses capacités et en ses compétences. « Je suis convaincue que de réussir dans un métier traditionnellement masculin est encore plus motivant et valorisant » conclut celle qui désire être propriétaire de son propre garage dans quelques années.

Sur la photo : Mme Éloïse Quirion, récipiendaire.

Sur la photo dans l’ordre habituel : les récipiendaires, Mme Éloïse Quirion, Mme Laurence Fortier-Roy, Mme Léa Bruneau qui est absente et représentée par sa mère Mme Stéphanie Dester et M. Steve Falardeau, directeur général des ressources humaines, ministère des Transports et de la Mobilité Durable.

Encore toutes nos félicitations aux récipiendaires pour cet honneur largement mérité et tous nos vœux de réussite dans vos projets futurs!

À propos de Chapeau, les filles

Les étudiantes, venant de toutes les régions du Québec ont reçu leur prix pour faire valoir leur remarquable parcours de formation dans un domaine à prédominance masculine. Le concours vise à promouvoir la diversification des choix de carrière des filles et à encourager celles-ci à persévérer jusqu’à l’obtention de leur diplôme.