Centre de services scolaire
des Hauts-Cantons

Coronavirus-zone rouge

Parents et élèves Employés

Informations mises à jour le 8 janvier 2021

Vous avez été en CONTACT AVEC UNE PERSONNE QUI A LA COVID-19, voici les CONSIGNES À SUIVRE

Outils pour les employés

À la suite du point de presse de vendredi 8 janvier du ministre de l’Éducation, monsieur Jean-François Roberge, voici certaines précisions en lien avec le retour en classe :

1)    Port du couvre-visage

Au primaire, un changement est apporté quant à l’obligation de porter le couvre-visage sur les terrains de l’école. Ainsi, les élèves du primaire (1re à 6e année) ne seront pas tenus de porter le couvre-visage sur les terrains de l’école. Cependant, l’obligation de le porter en tout temps dans le transport scolaire, dans les corridors et les aires communes est maintenue. Il en est de même pour l’obligation des élèves de 5e et 6e année de porter le couvre-visage en tout temps en classe.

Les élèves du préscolaire continuent d’être dispensés du port du couvre-visage en tout temps.

2) Bulletins

La date de la production du premier bulletin est reportée au 5 février 2021. D’autre part, la pondération pour les deux bulletins prévus au cours de l’année scolaire 2020-2021 sera revue prochainement par le ministère de l’Éducation du Québec (ci-après appelé « MEQ »). La nouvelle pondération proposée permettra d’assurer une importance moins grande au premier bulletin.

3)    Épreuves ministérielles

Toutes les épreuves ministérielles sont annulées jusqu’à la fin de l’année scolaire 2020-2021.

4)    Ventilation

Tel que demandé par le MEQ, nous avons procédé à l’échantillonnage d’écoles pour nous assurer de la conformité de la qualité de l’air et vérifier l’efficacité de la ventilation. Or, toutes les écoles échantillonnées satisfont aux normes pour le dioxyde de carbone (CO2), qui est de 1 000 ppm.

Puisque la majorité de nos écoles ne sont pas ventilées mécaniquement, nous continuerons de mettre en application les pratiques recommandées pour assurer une bonne qualité d’air, soit l’ouverture des fenêtres à plusieurs reprises dans la journée pour favoriser l’apport d’air frais ainsi que l’ouverture des portes des salles de classe en cours de journée, lorsque possible.

Le MEQ a également annoncé aujourd’hui que toutes les écoles devront désormais être testées annuellement. Nous respecterons à ce sujet les exigences et les échéanciers ministériels qui nous seront transmis prochainement.

5)    Formation professionnelle et formation générale aux adultes

Bien que les services éducatifs à distance soient obligatoires jusqu’au 18 janvier 2021 pour ces deux ordres d’enseignement, lorsque le programme ou les compétences à acquérir le requièrent, notamment pour maîtriser des apprentissages pratiques sur des équipements spécifiques ou en laboratoire, les services éducatifs pourront être offerts en présence, en centre de formation, et ce, dès le 11 janvier prochain. Les détails à ce sujet seront transmis directement par les centres de formation.

6)    Accès Internet

Dans les régions où le réseau Internet est inaccessible ou inadéquat pour la formation à distance, les élèves pourront exceptionnellement se rendre dans les établissements afin de profiter du réseau Internet pour l’enseignement à distance. Les familles qui se trouvent dans cette situation ont été interpellées par leur établissement, sur la base des sondages administrés antérieurement, afin de recenser les besoins à ce sujet. Les familles qui sont concernées et qui n’ont pas été interpellées sont invitées à communiquer le plus tôt possible avec leur établissement.

En terminant, nous vous souhaitons un bon retour en classe. Martial Gaudreau, directeur général

 

 

MESSAGE IMPORTANT – 7 janvier 2021

La présente communication a pour but de vous transmettre de nouvelles informations importantes, en suivi à l’annonce faite hier par le gouvernement, concernant le retour en classe de nos élèves. Tout comme vous probablement, nous nous réjouissons de la décision du gouvernement de rouvrir les écoles et les centres. Voici donc les détails en lien avec le retour en classe :

1)    Scolarisation

Au préscolaire et au primaire, les élèves retourneront en classe le 11 janvier 2021. La règle des groupes-classes stables en tout temps, sans mesure de distanciation entre les élèves, est maintenue. Une distance de 2 mètres entre les élèves et le personnel demeure requise. Lorsque le respect de cette règle n’est pas possible, le port de l’équipement de protection individuel est requis pour le personnel.

Une nouveauté s’ajoute, soit celle du port d’un couvre-visage par tous les élèves du primaire (1re à 6e année) en tout temps dans le transport scolaire, dans les corridors, les aires communes et sur le terrain de l’école. De plus, le port du couvre-visage en classe est obligatoire pour les élèves de 5e  et 6e  année. Il est de la responsabilité des parents de procurer à leur enfant un couvre-visage.

Les élèves du préscolaire continuent d’être dispensés du port du couvre-visage en tout temps. Les services de garde réguliers reprendront dès le 11 janvier 2021.

Au secondaire, le retour en classe est prévu le mardi 19 janvier 2021, puisque le lundi 18 janvier 2021 est une journée pédagogique au calendrier scolaire. La présence en classe un jour sur deux pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire est maintenue. L’horaire vous sera transmis directement par votre école secondaire.

Pour la semaine du 11 au 15 janvier 2021, les services éducatifs à distance continueront d’être offerts à tous les élèves,

de la 1re à la 5e secondaire, et ce, selon l’horaire habituel des élèves.

Une nouveauté s’ajoute puisque tous les élèves seront désormais tenus de porter un masque de procédure en tout temps dans le transport scolaire, dans les corridors, les aires communes et sur le terrain de l’école. Le couvre-visage ne sera donc plus suffisant. Les deux masques de procédure par jour seront fournis aux élèves directement par leur école secondaire.

En formation professionnelle et en formation générale aux adultes, le retour en classe est prévu à partir du

18 janvier 2021, selon le calendrier scolaire applicable au programme au sein duquel l’élève est inscrit.

Pour la semaine du 11 au 15 janvier 2021, la formation à distance sera privilégiée lorsque possible. Les détails vous seront fournis directement par votre centre de formation.

Une nouveauté s’ajoute puisque tous les élèves seront désormais tenus de porter un masque de procédure en tout temps dans le transport scolaire, dans les corridors, les aires communes et sur le terrain du centre de formation. Le couvre-visage ne sera donc plus suffisant. Les deux masques de procédure par jours seront fournis aux élèves directement par leur centre de formation.

En classe, la distanciation physique de 2 mètres, en tout temps entre les élèves et les membres du personnel, continue de s’appliquer. S’il est impossible de respecter cette règle, les élèves et les membres du personnel doivent se doter d’équipements de protection individuelle.

Classes spécialisées (ex. : classes adaptées, centres de jour, parcours de formation axée sur l’emploi) Exceptionnellement, pendant la période d’enseignement à distance du 11 au 15 janvier 2021, il est possible d’autoriser la présence des élèves fréquentant les classes spécialisées, afin de ne pas nuire à leur cheminement. Les décisions à ce sujet se prendront localement. Les mesures de distanciation et les règles sanitaires devront être respectées.

Motivation des absences

Pendant les jours de classe qui sont prévus en enseignement à distance, si un élève est absent, nous solliciterons la collaboration des parents.

2)    Couvre-feu

Dès le samedi 9 janvier 2021, un couvre-feu sera en vigueur. Entre 20 h et 5 h du matin, il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence, hormis certains cas d’exceptions dont les personnes à destination ou en provenance de leur lieu de travail ainsi que celles à destination ou en provenance d’établissements d’enseignement ou de formation pour adultes.

Nos établissements se chargeront de fournir les attestations requises aux personnes concernées pour justifier la

situation d’exception qui leur est applicable, le cas échéant.

3)    Télétravail

L’orientation gouvernementale demeure de favoriser le télétravail jusqu’au 8 février 2021. Ainsi, lorsque les tâches reliées à l’emploi le permettent, l’employé devra être en télétravail pendant ces journées. La règle à l’effet que le télétravail doit toujours être autorisé par le supérieur immédiat demeure. Nous joignons au présent envoi les balises encadrant le télétravail.

Lorsque la nature du travail est incompatible avec une prestation en télétravail, celle-ci pourra exceptionnellement se réaliser dans nos établissements, sur approbation de votre supérieur immédiat.

4)    Prochaines informations

Un point de presse de la part du ministre de l’Éducation, monsieur Jean-François Roberge, est prévu ce vendredi. Advenant que de nouvelles informations vous concernant nous soient transmises à ce moment, nous verrons à communiquer de nouveau avec vous. Nous vous invitons donc à surveiller votre boîte courriel ainsi que notre site Internet et notre page Facebook pour rester informé.

5)    Conclusion

En ce début d’année particulier, nous accueillerons tous nos élèves en nous concentrant sur les apprentissages essentiels que nous souhaitons leur offrir dans un contexte sécuritaire et rassurant. Nous comptons sur votre collaboration pour continuer de fournir vos meilleurs efforts pour conduire nos élèves vers la réussite.

Martial Gaudreau, directeur général

 

Balises et conseils pour le personnel du CSSHC en contexte de télétravail

Le présent document vise à encadrer les modalités applicables aux membres du personnel fournissant une prestation de services en télétravail et à offrir quelques conseils pratiques.

La personne salariée autorisée à faire du télétravail doit :

  • Fournir  une   prestation   de   travail   qui   répond   aux   exigences   de   son supérieur immédiat ;
  • Veiller à ce que son lieu de télétravail soit propice et conforme aux normes de sécurité et de santé (un espace de travail aménagé et adapté de façon sécuritaire) ;
  • Assumer les frais afférents à l’usage d’internet et l’entretien du lieu de télétravail (assurance, chauffage, électricité, etc.) ;
  • Respecter ses  conditions  d’emploi  et  sa  convention  collective  ainsi  que  les politiques, règlements et directives du CSSHC, au lieu de télétravail ;
  • Veiller à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de données et renseignements confidentiels dans son lieu de télétravail ;
  • Demeurer disponible pour assister à des réunions ou rencontres, selon les directives de son supérieur immédiat ;
  • Projeter une image professionnelle lors de rencontres à distance ;
  • Pouvoir être rejoint en fonction des besoins de la clientèle et des services à rendre;
  • Aviser, sans délai, son supérieur immédiat si elle doit quitter son domicile durant ses heures de travail ;
  • Faire  approuver    préalablement    par    son   supérieur    immédiat    le    temps supplémentaire ;
  • Consacrer son temps à son employeur durant les heures de travail prévues à son horaire (à moins d’entente différente avec son supérieur immédiat) ;
  • Aviser immédiatement son supérieur immédiat dès la survenance de tout bris, panne ou autre incapacité d’utiliser l’équipement informatique ou de télécommunication ;
  • Utiliser exclusivement  pour  leurs  activités  professionnelles  les  fournitures,  le matériel et les réseaux électroniques appartenant à la CSSHC, à moins qu’elle ait été autorisée par son supérieur immédiat à les utiliser à d’autres fins.

Conseils pour aménager son environnement de travail à la maison

Aménagez-vous un coin-travail : choisissez une pièce de votre maison qui vous offre un espace approprié et suffisant pour y travailler à l’aise. Votre chambre à coucher ou les pièces très fréquentées ne sont pas de bons choix à cet égard.

Recherchez la lumière naturelle, elle favorise l’optimisme. Autant que possible, installez votre bureau dans un endroit bien éclairé naturellement. Évitez toutefois de vous positionner dos à la fenêtre, car cela peut vous rendre moins visible aux autres lors de vidéoconférences ou autres types de réunions par vidéo.

Si le mode télétravail est nouveau pour vous, vous n’avez peut-être pas un espace aménagé spécialement pour le télétravail. Pour vous aider à être confortable et efficace en mode télétravail temporaire, voici une vidéo pratique incluant des recommandations, trucs, conseils et astuces pour faire face à cette réalité : Ergonomie et télétravail.

 

Pour projeter une image professionnelle

✓   Au téléphone, éviter l’utilisation du main-libre.

✓   Limiter les bruits ambiants qui perturbent la communication, privilégier un endroit calme, discret et qui ne comporte pas d’éléments susceptibles de perturber la rencontre (exemples : interruptions par des membres de la famille, la présence de bruits ambiants tels que les fenêtres ouvertes, la présence d’animaux domestiques, etc.).

✓   À l’écran, penser à ce que les gens voient en arrière-plan, bien cadrer et ajuster l’écran afin que les gens voient le sujet avec qui ils discutent… plutôt que le ventilateur du plafond ou la porte de la garde-robe ouverte ! Utiliser plutôt un Fond d’écran ou Fond d’écran flou. Sans Fond d’écran, veiller à ce que l’environnement dans lequel vous être vu soit propre et dénudé. Par exemple, les endroits suivants ne sont pas des lieux favorables : piscine, patio, terrasse, etc.

✓   Utiliser un ton posé et un vocabulaire simple.

✓   Valider si l’on est bien compris, poser des questions ouvertes.

✓   Soigner son apparence, porter une tenue vestimentaire similaire à celle portée sur les lieux de travail.

✓   Établir le mode de fonctionnement des Rencontres à distance, par exemple :

▪    Expliquer les règles de fonctionnement de la rencontre aux participants

▪    Utiliser le bouton « main » pour poser une question ou prendre la parole

▪    Indiquer la marche à suivre pour l’usage du micro et de la caméra

▪    Utiliser les écrans de partage le plus possible pour rendre la rencontre interactive

▪    Favoriser les échanges avec et entre les participants tout au long de la rencontre

 

Besoin d’assistance informatique ?

Contacter le service des ressources informatiques en composant le poste 3333 ou par courriel à l’adresse suivante :  support@cshc.qc.ca

Document produit SRH – MAJ 4 septembre 2020

MESSAGE AUX EMPLOYÉS – 16 décembre 2020

Introduction

Avant de préciser les nouvelles mesures à appliquer suite au passage de la région de l’Estrie en zone rouge, je tiens à vous réitérer mon appréciation du travail accompli jusqu’ici, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. L’engagement de tous et chacun, assorti d’une capacité d’adaptation exceptionnelle, nous ont permis de maintenir des services éducatifs de qualité pour nos élèves, ce qui doit demeurer notre priorité.

Mesures d’ordre générale

Pour le milieu scolaire et sportif, l’entrée en vigueur des mesures applicables en zone rouge pour l’Estrie a été établie au vendredi 13 novembre 2020. Cette augmentation du niveau d’alerte en lien avec la propagation du coronavirus est accompagnée d’un renforcement des mesures visant à prévenir les rassemblements en contexte scolaire, lesquelles s’ajoutent aux consignes déjà en vigueur. Voici donc la liste des mesures qui doivent être mises en place :

  • Les élèves pourront appartenir à un seul groupe-classe stable, sans mesure de distanciation entre les élèves qui le composent.
  • Une distanciation de deux mètres doit être maintenue entre les élèves des différentes classes qui circulent dans les aires communes, incluant les corridors.
  • Les activités parascolaires, interscolaires et les sorties scolaires sont suspendues.
  • Les projets pédagogiques particuliers pourront être maintenus, dans la mesure où ils seront réalisés dans le respect du concept de groupe-classe stable. Si ce n’est pas possible, ils pourront être réalisés à condition de maintenir une distanciation de deux mètres entre les élèves provenant de groupes-classes stables différents et d’observer rigoureusement les règles sanitaires. Si les élèves pratiquent une activité qui nécessite d’enlever leur couvre-visage, ils devront respecter une distance de deux mètres entre eux. Les matchs et les compétitions ne seront pas permis.
  • Le port du masque de procédure est obligatoire pour tout le personnel scolaire en tout temps dans les espaces communs, dans les salles à l’usage du personnel et sur le terrain de l’école. En classe, le port de celui-ci est obligatoire lorsque la règle du deux mètres ne peut pas être respectée. Dans une telle situation, la protection oculaire est également requise.
  • Les règles concernant le port du couvre-visage pour les élèves du primaire ne sont pas modifiées. Le port de celui-ci est donc requis pour les élèves de 5e et 6e année dans les aires communes en présence d’autres groupes-classes et dans le transport scolaire. Le couvre-visage n’est pas requis en classe et à la cafétéria lors de la prise de repas. Pour les élèves du préscolaire jusqu’à la fin de la 4e année, le port du couvre-visage à l’école ou dans le transport scolaire, n’est pas obligatoire. Il est cependant recommandé.
  • Pour tous les élèves, tout ordre d’enseignement confondu, le couvre-visage pourra être retiré lors des situations suivantes :
    • Lorsque l’élève est assis et qu’il consomme de la nourriture ou une boisson.
    • Lorsque l’élève déclare que sa condition médicale l’en empêche.
    • Lorsque l’élève reçoit un soin, bénéficie d’un service ou pratique une activité physique ou une autre activité qui nécessite d’enlever son couvre-visage dans ces cas, le couvre-visage pourra être retiré pour la durée du soin, du service ou de cette activité. Si le couvre-visage est retiré, une distance de deux mètres doit être maintenue entre les élèves.
  • Le nombre de visiteurs à l’école devra être réduit au minimum et ceux qui s’y présenteront devront porter le couvre-visage dès leur arrivée sur nos terrains et le conserver en tout temps.
  • L’organisation des services de garde scolaire doit s’effectuer dans le respect des groupes-classes stables ou par l’instauration, au besoin, de sous-groupes séparés de deux mètres ou par des barrières physiques.
  • La prise du repas du midi par les élèves s’effectue en groupe-classe stable, préférablement dans la classe, sinon dans la cafétéria, assis avec le groupe-classe stable en respectant une distanciation physique de deux mètres entre les différents groupes.
  • Les services professionnels destinés aux élèves vulnérables seront maintenus et offerts individuellement ou en groupe de maximum six élèves, séparés de deux mètres, advenant que ceux-ci proviennent de groupes séparés.

Mesures spécifiques aux écoles secondaires

  • Les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire devront fréquenter l’école selon une formule hybride d’enseignement en classe et à distance. Les élèves seront en classe un jour sur deux et poursuivront leurs apprentissages à distance avec l’aide de leurs enseignants (voir le modèle présenté en annexe). Lorsque les élèves seront à distance, l’horaire habituel d’enseignement doit être maintenu.
  • Les élèves présentant des besoins spéciaux pourront fréquenter l’école à temps plein. Pensons notamment, mais non limitativement, aux élèves inscrits dans les classes de parcours de formation axée sur l’emploi (FMS, FPT, UR et autres), les élèves des classes adaptées, de même que les élèves ayant des difficultés d’apprentissage ou psychosociales, pour qui la fréquentation scolaire en présentiel favorise leur réussite.
  • Le service de l’informatique, en collaboration avec les écoles secondaires, s’affère à recenser les besoins en matériel informatique pour les élèves, afin de permettre à tous de bénéficier de l’enseignement à distance. Cependant, les élèves résidant sur un territoire où le réseau Internet est inadéquat ou inaccessible pourront continuer de fréquenter l’école en présentiel.
  • Les élèves du secondaire devront porter un couvre-visage dès leur arrivée sur le terrain des établissements scolaires ou tout terrain utilisé par ceux-ci. Cette exigence s’appliquera également aux visiteurs.
  • Le port du couvre-visage sera également obligatoire lorsque les élèves se trouvent dans leur classe, même assis. Évidemment, le couvre-visage sera requis lorsque les élèves seront en déplacement ou en présence d’élèves qui ne font pas partie de leur groupe-classe stable.

Mesures spécifiques aux centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes

  • Le port du couvre-visage est obligatoire en tout temps pour tous les élèves, sauf lorsqu’assis dans une salle de classe à deux mètres de distance les uns des autres.
  • Le port du masque de procédure est requis en tout temps pour le personnel, sauf en classe, lorsqu’ils sont en mesure de maintenir une distance de deux mètres avec leurs élèves. À défaut, le port du masque de procédure et de la protection oculaire est requis.
  • La formation à distance peut être privilégiée pour les programmes d’études s’y prêtant le mieux. Si la formation à distance cause une trop grande complexité dans l’organisation de l’offre de service ou est, à toute fin pratique, quasi impossible à envisager en raison des apprentissages pratiques, la formation en présentiel sera possible.
  • Les évaluations peuvent s’effectuer en présentiel dans les centres ou sur des lieux d’apprentissage pratiques.
  • La présence physique en classe est priorisée pour les élèves à risque de décrochage ou à besoin particulier.
  • Les activités parascolaires et sorties éducatives sont suspendues.
  • Les stages sont maintenus.

Fréquentation scolaire obligatoire

  • Je vous rappelle que la fréquentation scolaire est obligatoire, nonobstant le contexte de pandémie et qu’un billet médical est requis pour dispenser un élève et ses parents de respecter cette obligation. Dans un tel cas, il aura accès à des services éducatifs à distance en respect du seuil minimal de service établi par le ministère de l’Éducation du Québec. Ainsi, un parent ne peut faire le choix de retirer son enfant de l’école unilatéralement sans billet médical au motif notamment qu’il est en désaccord avec l’application des mesures sanitaires édictées par la Direction de la santé publique.

Transport scolaire

  • En zone rouge, il est obligatoire que les élèves respectent les places assignées dans l’autobus, afin de faciliter les opérations de traçage en cas de contagion. Nous solliciterons la collaboration des parents pour assurer le respect de cette règle par leur enfant.
  • D’autre part, les circuits d’autobus seront maintenus tels quels, ce qui permettra aux élèves qui ont présentement accès aux services de transport de continuer d’en bénéficier.

Télétravail

  • L’orientation gouvernementale est de favoriser le télétravail, lorsque les tâches reliées à l’emploi le permettent. Le télétravail doit être autorisé par le supérieur immédiat en toute circonstance. Pour votre information, nous joignons au présent envoi les balises encadrant le télétravail.
  • Concernant plus spécifiquement la tâche enseignante, il sera souhaitable de travailler de la maison pour accomplir les « autres tâches » s’effectuant sans la présence des élèves. Le tout devra se faire sur approbation de la direction et sans nuire à la concertation des équipes.

Outils de référence

Nous vous invitons à prendre connaissance des outils suivants, préparés par le ministère de l’Éducation du Québec, contenant de l’information au sujet des mesures applicables en zone rouge :

Services psychosociaux

La santé psychologique prend toute son importance lors de situations inhabituelles telles que celles que nous vivons présentement. Afin de vous outiller, nous vous invitons à prendre connaissance de l’infolettre émise par le Programme d’aide aux employés. Si vous vivez un stress important ou une inquiétude envahissante en lien avec la situation actuelle, nous vous encourageons à mettre en pratique ce qui est indiqué dans cette infolettre et, au besoin, il vous est possible de consulter en tout temps le Programme d’aide aux employés en composant le : 1‑866‑398‑9505.

Conclusion

Nous sommes conscients que le passage en zone rouge pour notre région comporte plusieurs contraintes et inconvénients. Nous comptons sur votre collaboration pour mettre en application ces nouvelles mesures et favoriser leur respect. De notre côté, nos services sont à pied d’œuvre pour soutenir les établissements dans l’application de celles-ci. C’est en unissant nos efforts que nous surmonterons cette période difficile.

Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Martial Gaudreau, directeur général

Parents
Parents

Vos informations, vos outils

Formations
Formations

Tous nos ordres d’enseignements